/medias/image/11499022125b3dfd854c2e5.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Retour sur la conférence "Le Japon, mondialisé économiquement mais en autarcie (presque) complète"

VL
-

Club V.I.E - JAPON

Actualités des groupes

-

03/07/2017

 
Club VIE : le Japon, mondialisé économiquement
mais en autarcie (presque) complète
Le 15 juin 2017, le Club VIE Japon a eu le plaisir d'accueillir Robert Dujarric, Directeur de l’ICAS (Institute of Contemporary Asian Studies) de Temple University à Tokyo depuis 2007, à l’Espace Images de l’Institut Français pour une conférence sur un thème controversé : le Japon, mondialisé économiquement mais en autarcie (presque) complète.

Le conférencier, assisté de Lucie Desquiens, étudiante à Sciences Po, a tout d’abord mis à nu le panorama démographique du Japon. Le taux de vieillissement de la population nippone a dépassé celui de la France en 1995 et l’écart ne cesse de grandir. Sans surprise, les étrangers, qui représentent 1,6% de la population (sans inclure les résidents non-permanents), proviennent essentiellement de pays asiatiques.

Le gouvernement japonais souhaite cependant accueillir 300 000 étudiants étrangers d’ici 2020, ce que Robert Dujarric considère irréalisable. Pour preuve : 1 sur 5 enfants étrangers n’est pas scolarisé, la scolarisation n’étant obligatoire que pour les enfants japonais.

En dépit d’une population totale bien plus nombreuse, le Japon envoie moins d’étudiants à l’étranger que la France, l’Italie ou l’Allemagne. On estime à 860 000 le nombre de Japonais qui habitent à l’étranger contre 1 782 000 Français expatriés.

Selon Robert Dujarric, la situation ne saurait changer dans ces conditions. En outre, les Japonais ne montrent qu’une très faible motivation pour quitter leur pays car les conditions de vie y sont optimales (sécurité, modernité), d’autant plus que les barrières linguistiques et culturelles restent élevées.

Véritable obstacle au changement, il existerait au Japon une tendance « à embaucher la copie conforme de ce que l’on est ». D’ailleurs, il existe souvent un âge minimal requis pour pouvoir être nommé à la tête d’une grande entreprise japonaise. Ainsi lorsque M.Hiromichi Iwasa fut nommé PDG du géant de l’immobilier Mitsui Fudosan à l’âge de 55 ans, il était considéré « jeune » par les médias professionnels.

Frédérice Bénoliel, Responsable Club V.I.E Japon, Lucie Desquiens et Robert Dujarric

Dans un pays « assez grand pour créer ses propres normes » avec « [un] mode éducatif [qui] enseigne l'obéissance et le respect du système », la tradition règne et le changement reste moindre d'autant que du point de vue des individus « le changement » n’est pas considéré comme une chance qui apporterait des avantages.

Pour conclure, Robert Dujarric fait valoir que « le monde est de plus en plus connecté tandis que le Japon reste déconnecté ». Selon lui, même si les JO de Tokyo 2020 auront pour conséquence d'entraîner une augmentation de la main d’œuvre étrangère et une stimulation du secteur tertiaire, aucun grand changement à long terme ne pourra en être attendu.

Face à cette situation, seules les avancées de la robotique et la révolution de l’emploi amenée par les progrès de l’Intelligence Artificielle pourraient changer la situation de façon radicale.

Bien évidemment la conférence a suscité de nombreuses questions et commentaires qui se sont prolongés tout au long du cocktail dînatoire qui suivit à la brasserie de l'Institut. Cette conférence a permis de rassembler VIEs, chefs d'entreprise, universitaires et autres métiers soit un total de près de 70 participants, le Club VIE Japon battant ainsi son record d'affluence.

 

 

311 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualités des groupes

Bienvenue à Anne-Sophie Le Provost, responsable du Chapter Zürich !

User profile picture

Kamala Tacoun

18 octobre

1

Actualités des groupes

Bienvenue à Marina Rodriguez Munoz, responsable du Chapter Pays-Bas !

User profile picture

Kamala Tacoun

18 octobre

Actualités des groupes

Paris IDF - Retour sur le Worskhop "Commandement tactique" avec le capitaine Olivier Martinez

User profile picture

Kamala Tacoun

08 octobre

1

1