/medias/image/11499022125b3dfd854c2e5.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Le V.I.E, l'exception française accélérateur de carrière

Informations pour les membres

-

23/10/2018

   Paris, le 18 octobre 2018 

Le 23 février à Roubaix lors du lancement du plan export, en présence du 1er ministre Edouard Philippe, a été annoncée la sortie d’une étude menée par l’Edhec NewGen Talent Centre et Business France. Son but :  Mesurer l’impact du V.I.E sur la nouvelle génération de jeunes.

Christophe Lecourtier et Marie Lebec, Députée des Yvelines, co-animateurs de l’événement du 23 février, étaient présents le 18 octobre dernier pour le dévoilement des résultats de cette étude par Manuelle Malot, Directrice de l’Edhec NewGen TC et Michel Bauza, devant une centaine d’invités composés de journalistes, responsables Rh, Responsables Carrières d’Ecoles, d’anciens V.I.E et de quelques candidats.

La présentation a été renforcée par le témoignage de Riwan Makhlouf, devenu Directeur de la Communication chez BV Sport à la suite de son Volontariat au sein de cette même entreprise.

Marie Lebec, convaincue de l’efficacité du programme V.I.E, a clos l’évènement en rappelant l’excellence du dispositif qu’elle souhaite voir s’étendre plus largement pour le compte des PME. « Diversifier les profils des jeunes et voir se développer des missions sur des zones à fort potentiel comme l’Afrique ou pénuriques comme l’Allemagne, ont aussi des marges de progression ».

Les résultats de cette étude ont fait l’objet d’une couverture dans les Echos Start, support médiatique qui a consacré une double page à cette enquête sous forme d’infographie, distribué en supplément dans l’édition des Echos version papier.

Les résultats de cette étude en quelques chiffres :

Le V.I.E formateur et révélateur de talents

47% des V.I.E ont bénéficié d’une période de formation en France ou à l’étranger. D’une durée moyenne de 23 jours, celle-ci visait à accroitre les connaissances techniques et faciliter l’adaptation opérationnelle au milieu de travail.

Essentielles pour les entreprises dans le recrutement, les soft-skills ont été particulièrement développés par les jeunes en mission avec un trio gagnant : capacité d’adaptation, habileté relationnelle et capacité à apprendre.

À l’issue de leur mission, 77 % des V.I.E ont un niveau de langue courant ou bilingue.

Le V.I.E accélérateur pour un rayonnement international

67% des anciens V.I.E aujourd’hui en poste en France occupent un poste à dimension internationale dont 60% avec des déplacements fréquents à l’étranger.

93% des participants à l’étude considèrent le V.I.E comme un bon dispositif à l’international, il permet selon eux, d’acquérir une expérience significative qui est un véritable atout sur le CV.

Le V.I.E : un levier de pré-recrutement pour l’entreprise

Cette étude conforte les chiffres d’une précédente étude réalisée en 2014 à savoir que 92% des volontaires étaient en situation d’emploi 1 an après leur V.I.E.

En effet, aujourd’hui, 92% des participants sont en situation d’emploi directement après leur V.I.E dont 51% par l’entreprise de la mission et 40% par une autre entreprise et 1% en création d’entreprise.

Plébiscite pour le V.I.E !
98% des participants recommandent le V.I.E aux jeunes diplômés.

384 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Informations pour les membres

[ RETOUR SUR L'AFTERWORK CARRIÈRE 2019 ] des Chapters France

User profile picture

Kamala Tacoun

27 novembre

Informations pour les membres

[ AFTERWORK CARRIERES NATIONAL ] le 26/11/19 - Save the date !

User profile picture

Kamala Tacoun

03 octobre

1

2

Informations pour les membres

[ COLAS x CLUB V.I.E ] Un partenariat prometteur !

User profile picture

Kamala Tacoun

26 septembre

1

2